Ton Corps - Ma Terre

10.01.2023 > 28.01.2023
Salle Maria Casarès

Tatiana Spivakova

théâtre

Infos pratiques

durée 1h45 environ

dès 15 ans

 La salle Maria Casarès est accessible aux personnes à mobilité réduite


Horaires

du 10 au 28 janvier

du mar au ven à 20h, le sam à 18h

relâche les dim et lun sauf le lun 23 janvier


Tarifs

de 8 à 23 €

Autour du spectacle

Tablée d'artistes
le sam 14 janv à l'issue de la représentation

Causerie du jeudi
le jeu 19 janv à l'issue de la représentation

Lundi du récit
atelier d'écriture avec Tatiana Spivakova le lundi 16 janvier
gratuit sur inscription auprès de : albane.pedone@theatrepublicmontreuil.com

Avec son théâtre immersif et sensoriel, l’autrice et metteuse en scène Tatiana Spivakova nous raconte la trajectoire morcelée d’une femme qui se bat pour le retour à la vie de l’être aimé, plongé dans le coma.

Assise dans l’avion pour un voyage dont on ne saurait dire si c’est un aller ou un retour, une femme convoque ses souvenirs dans l’espoir d'une réparation, d’une réconciliation avec le passé. Nous sommes projetés à l’hôpital où elle fait face à son mari inconscient. Elle entame alors un dialogue avec l’absent, lui écrit, lui parle, lui lit des œuvres de Mahmoud Darwich. La figure du poète en exil devient une présence salvatrice et le miroir dans lequel le patient et l’étranger se reflètent.

Ton Corps - Ma Terre, c'est le destin de cette femme portée par une incroyable détermination ; les scènes de sa vie s'enchaînent comme des flashs, la poésie surgit de l’aride, la mélodie du oud nous plonge dans un ailleurs… Un théâtre-monde dont s'emparent cinq comédien·ne·s et un musicien avec une justesse infinie.


Biographies

Tatiana Spivakova

Comédienne, metteure en scène, auteure et musicienne, Tatiana Spivakova a tout d’abord obtenu un diplôme de fin d’études en flûte traversière au CNR d’Aubervilliers. Parallèlement, elle se forme au Cours Simon, en Classe Libre au Cours Florent, et au CNSAD (dont une année passée à la LAMDA).

D’origine arménienne et russe, Tatiana Spivakova est quadrilingue et se produit ainsi sur de nombreuses scènes internationales. Elle est auteure et récitante de l’Opéra Carmen dirigé par Jean Christophe Spinosi à Valladolid, au Brest Arena et à l’opéra Royal du château de Versailles, puis sur l’opéra Eugène Onéguine ou encore Harold en Italie de Berlioz lors du Festival International de Colmar.

Au théâtre, elle joue dans Jacques ou la soumission d’Eugène Ionesco par Paul Desveaux, Annabella: Dommage qu’elle soit une putain de John Ford par Frederic Jessua, Cœur Sacré de Christelle Saez, Hôtel Feydeau de Georges Lavaudant, dans Never, Never, Never de Dorothée Zumstein par Marie Christine Mazzola, dans Les Astres de l’Orient de Lamia Ziadé et Bachar Mar Khalifé, ou encore MACBETH de Julien Kosellek, Illusions perdues de Pauline Bayle et dernièrement Istiqlal de Tamara Al Saadi, encore en tournée...

Tout aussi fascinée par la mise en scène, elle co-dirige la cie Memento Mori et crée Lisbeths de Fabrice Melquiot, traduit et met en scène Dans les Bas-Fonds de Maxim Gorky, Les Justes d’Albert Camus. Tatiana Spivakova redonne également vie à Passagères de Daniel Besnehard, et traduit des poèmes d’Anna Akhmatova.

Distribution et production

écriture et mise en scène Tatiana Spivakova
avec des extraits de textes de Mahmoud Darwich
avec Hayet Darwich, Maly Diallo, Luana Duchemin, Alexandre Ruby, Raymond Hosny, Yacir Rami 
collaboration artistique Tamara Al Saadi
création lumière Cristobal Castillo
création sonore Malo Thouément
création musicale Yacir Rami
scénographie Salma Bordes
costumes Lauranne Le Goff
régie générale et plateau Marion Koechlin
visuel Bene

production Liubov’
production déléguée Théâtre Public de Montreuil - CDN
coproduction 
Théâtre du Beauvaisis - Scène Nationale
Projet soutenu par le ministère de la Culture – Direction régionale des affaires culturelles d'Île-de-France
Ce texte est lauréat de l’aide à la création de textes dramatiques ARTCENA 2021