Rembobiner

26.01.2024 > 03.02.2024
Hors les murs

Collectif Marthe

personne à mobilité réduite
théâtre

Informations pratiques

Durée 1h
Dès 15 ans

Hors les murs

Horaires

Du 26 janvier au 3 février

Salle Polyvalente du Collège Oum Kalthoum
En partenariat avec la Maison des Femmes de Montreuil

87 rue Lenain de Tillemont

→ Vendredi 26 janvier à 20h
→ Samedi 27 janvier à 15h et 19h
→ Dimanche 28 janvier à 17h


La Parole Errante

9 rue François Debergue

→ Mardi 30 janvier à 20h
→ Mercredi 31 janvier à 20h
→ Jeudi 1er février à 20h


Musée de l'Histoire vivante

31 Boulevard Théophile Sueur (parc Montreau)

→ Vendredi 2 février à 20h
→ Samedi 3 février à 15h et 19h
⚠ lieu non accessible aux personnes à mobilité réduite

[COMPLET] Liste d’attente ouverte sur place 1h avant le début du spectacle

en cas de difficulté d’accès, l’équipe du TPM sera joignable pour vous guider à partir d’1h avant le début du spectacle au 06 85 48 31 54

Tarifs

Billetterie responsable ! 20 €, 15 €, 10 €, ou 5 €, chacun·e est libre de choisir son tarif en fonction de ses moyens

Autour du spectacle

Après spectacle
À l’issue du spectacle, retrouvez d’autres spectateur·rices autour d’un verre pour échanger et croiser les regards.

En retraçant l'oeuvre de la documentariste Carole Roussopoulos, le Collectif Marthe invite la foule des anonymes qui ont façonné l’histoire politique et sociale de la France des années 1970 dans un spectacle joyeux et engagé.

Toute sa vie, Carole Roussopoulos est allée à la rencontre, caméra au poing, des personnes en lutte et s'est employée à relayer leur parole. Dans les pas de cette figure phare du cinéma documentaire, deux comédiennes rejouent les grands combats du Mouvement de Libération des Femmes (MLF), les luttes du Front homosexuel d’action révolutionnaire ou la grève emblématique des Lip. 

À la manière de la cinéaste franco-suisse qui voyageait avec sa petite camionnette pour projeter des films sur les places de villages, le Collectif Marthe met en scène, avec un sens de la débrouille qui lui est propre, un spectacle tout terrain, combatif et ô combien nécessaire.



Biographie
Collectif Marthe

Le collectif Marthe se forme à l'automne 2017 pour Le Monde Renversé, spectacle créé en France au Théâtre de la Cité Internationale en janvier 2018. Il est composé de Clara Bonnet, Marie-Ange Gagnaux, Aurélia Lüscher et Itto Mehdaoui, toutes issues de l’Ecole de la Comédie de Saint-Etienne en 2015. Le dramaturge et auteur Guillaume Cayet, ancien élève de la section écriture à l’ENSATT, et le metteur en scène et acteur Maurin Ollès les accompagnent ponctuellement au cours de leurs créations. Florence Verney les accompagne à l'administration de production et à la diffusion depuis le printemps 2019.

Les comédiennes et metteuses en scène du collectif Marthe sont désireuses de construire collectivement un théâtre de laboratoire où les frontières entre écriture, dramaturgie et jeu s’estompent. Chacune s'essayant à toutes les positions à tour de rôle, elles mènent ce travail de recherche en se basant sur des faits sociologiques et politiques pour les faire délirer et en trouver le principe théâtral. Fortes du bagage théorique qu’elles ont partagé et emmagasiné pendant la création du Monde Renversé (2018), de Tiens ta garde (2020) et de Rembobiner (2022), des notions d'empowerment ou d'autonomisation politique, des luttes acharnées des féministes des années 70 ou de celles des dissident.e.s d'aujourd'hui, le collectif Marthe souhaite tisser un théâtre du sensible, explorant les rouages du capitalisme et les formes de résistance à la marchandisation des corps et du vivant.

Cette démarche de création s'accompagne d'actions culturelles, rencontres et ateliers au fil de la tournée.

Le collectif Marthe est soutenu au titre d'une convention bisannuelle par la Drac Auvergne-Rhône-Alpes.


Distribution et production

écriture et conception Marie-Ange Gagnaux et Itto Mehdaoui
jeu Marie-Ange Gagnaux et Clara Bonnet
mise en scène et dramaturgie Clara Bonnet, Marie-Ange Gagnaux et Itto Mehdaoui
regard extérieur Aurélia Lüscher 
scénographie et régie de création Clémentine Pradier
régie générale Clara Wagner
création silhouettes et postiches Cécile Kretschmar
création son Benjamin Furbacco
Administration de production et diffusion Florence Verney

production Collectif Marthe
coproduction Théâtre du Point du Jour – Lyon ; Scène nationale 61 – Alençon ; Théâtre des 13 Vents – CDN de Montpellier ; Théâtre des Îlets CDN de Montluçon ; MC2 : Grenoble scène nationale
accueils en résidence Théâtre du Point du Jour – Lyon ; Scène nationale 61 – Alençon ; MC2 : Grenoble scène nationale ; Théâtre des 13 Vents – CDN de Montpellier ; Théâtre des Îlets – CDN de Montluçon
soutiens DRAC Auvergne-Rhône-Alpes ; Région Auvergne-Rhône-Alpes ; Ville de Saint-Étienne ; Réseau Loire en scène

Le collectif Marthe est lauréat 2017 du dispositif Cluster de Prémisses. Il a été associé au Théâtre de la cité internationale à Paris et au Théâtre du Point du Jour à Lyon pendant 3 saisons.

photos © Théâtre du Point du jour

Le spectacle inclut des extraits de textes et/ou sonores issus des films suivants :
Paroles d’assistantes maternelles / Carole Roussopoulos, 1983 / Centre audiovisuel Simone de Beauvoir
Profession : agricultrice / Carole Roussopoulos, 1982 / Centre audiovisuel Simone de Beauvoir
Profession : conchylicultrice / Carole Roussopoulos, 1984 / Centre audiovisuel Simone de Beauvoir
Le F.H.A.R. (Front Homosexuel d’Action Révolutionnaire) / Carole Roussopoulos – video out, 1971 / Centre audiovisuel Simone de Beauvoir
Y’a qu’à pas baiser / Carole Roussopoulos – video out, 1971 / Centre audiovisuel Simone de Beauvoir
Monique – LIP I / Carole Roussopoulo – video out, 1973 / Centre audiovisuel Simone de Beauvoir
Sois belle et tais-toi ! / Delphine Seyrig, 1976 / Centre audiovisuel Simone de Beauvoir

Remerciements particuliers
à Lila Godeberge, stagiaire costumes
à Clémence de Chambrun et Sabrina Arcent pour la réalisation des banderoles
à Maurin Ollès, pour ses conseils RAP
à Alexandra et Géronimo Roussopoulos pour leur bon accord 
à Nicole Fernandez Ferrer et Peggy Préau du Centre Audiovisuel Simone de Beauvoir pour leur dialogue

personne à mobilité réduite
théâtre

En retraçant l'oeuvre de la documentariste Carole Roussopoulos, le Collectif Marthe invite la foule des anonymes qui ont façonné l’histoire politique et sociale de la France des années 1970 dans un spectacle joyeux et engagé.

Toute sa vie, Carole Roussopoulos est allée à la rencontre, caméra au poing, des personnes en lutte et s'est employée à relayer leur parole. Dans les pas de cette figure phare du cinéma documentaire, deux comédiennes rejouent les grands combats du Mouvement de Libération des Femmes (MLF), les luttes du Front homosexuel d’action révolutionnaire ou la grève emblématique des Lip. 

À la manière de la cinéaste franco-suisse qui voyageait avec sa petite camionnette pour projeter des films sur les places de villages, le Collectif Marthe met en scène, avec un sens de la débrouille qui lui est propre, un spectacle tout terrain, combatif et ô combien nécessaire.



Informations pratiques

Durée 1h
Dès 15 ans

Hors les murs

Horaires

Du 26 janvier au 3 février

Salle Polyvalente du Collège Oum Kalthoum
En partenariat avec la Maison des Femmes de Montreuil

87 rue Lenain de Tillemont

→ Vendredi 26 janvier à 20h
→ Samedi 27 janvier à 15h et 19h
→ Dimanche 28 janvier à 17h


La Parole Errante

9 rue François Debergue

→ Mardi 30 janvier à 20h
→ Mercredi 31 janvier à 20h
→ Jeudi 1er février à 20h


Musée de l'Histoire vivante

31 Boulevard Théophile Sueur (parc Montreau)

→ Vendredi 2 février à 20h
→ Samedi 3 février à 15h et 19h
⚠ lieu non accessible aux personnes à mobilité réduite

[COMPLET] Liste d’attente ouverte sur place 1h avant le début du spectacle

en cas de difficulté d’accès, l’équipe du TPM sera joignable pour vous guider à partir d’1h avant le début du spectacle au 06 85 48 31 54

Tarifs

Billetterie responsable ! 20 €, 15 €, 10 €, ou 5 €, chacun·e est libre de choisir son tarif en fonction de ses moyens

Autour du spectacle

Après spectacle
À l’issue du spectacle, retrouvez d’autres spectateur·rices autour d’un verre pour échanger et croiser les regards.

Biographie
Collectif Marthe

Le collectif Marthe se forme à l'automne 2017 pour Le Monde Renversé, spectacle créé en France au Théâtre de la Cité Internationale en janvier 2018. Il est composé de Clara Bonnet, Marie-Ange Gagnaux, Aurélia Lüscher et Itto Mehdaoui, toutes issues de l’Ecole de la Comédie de Saint-Etienne en 2015. Le dramaturge et auteur Guillaume Cayet, ancien élève de la section écriture à l’ENSATT, et le metteur en scène et acteur Maurin Ollès les accompagnent ponctuellement au cours de leurs créations. Florence Verney les accompagne à l'administration de production et à la diffusion depuis le printemps 2019.

Les comédiennes et metteuses en scène du collectif Marthe sont désireuses de construire collectivement un théâtre de laboratoire où les frontières entre écriture, dramaturgie et jeu s’estompent. Chacune s'essayant à toutes les positions à tour de rôle, elles mènent ce travail de recherche en se basant sur des faits sociologiques et politiques pour les faire délirer et en trouver le principe théâtral. Fortes du bagage théorique qu’elles ont partagé et emmagasiné pendant la création du Monde Renversé (2018), de Tiens ta garde (2020) et de Rembobiner (2022), des notions d'empowerment ou d'autonomisation politique, des luttes acharnées des féministes des années 70 ou de celles des dissident.e.s d'aujourd'hui, le collectif Marthe souhaite tisser un théâtre du sensible, explorant les rouages du capitalisme et les formes de résistance à la marchandisation des corps et du vivant.

Cette démarche de création s'accompagne d'actions culturelles, rencontres et ateliers au fil de la tournée.

Le collectif Marthe est soutenu au titre d'une convention bisannuelle par la Drac Auvergne-Rhône-Alpes.


Distribution et production

écriture et conception Marie-Ange Gagnaux et Itto Mehdaoui
jeu Marie-Ange Gagnaux et Clara Bonnet
mise en scène et dramaturgie Clara Bonnet, Marie-Ange Gagnaux et Itto Mehdaoui
regard extérieur Aurélia Lüscher 
scénographie et régie de création Clémentine Pradier
régie générale Clara Wagner
création silhouettes et postiches Cécile Kretschmar
création son Benjamin Furbacco
Administration de production et diffusion Florence Verney

production Collectif Marthe
coproduction Théâtre du Point du Jour – Lyon ; Scène nationale 61 – Alençon ; Théâtre des 13 Vents – CDN de Montpellier ; Théâtre des Îlets CDN de Montluçon ; MC2 : Grenoble scène nationale
accueils en résidence Théâtre du Point du Jour – Lyon ; Scène nationale 61 – Alençon ; MC2 : Grenoble scène nationale ; Théâtre des 13 Vents – CDN de Montpellier ; Théâtre des Îlets – CDN de Montluçon
soutiens DRAC Auvergne-Rhône-Alpes ; Région Auvergne-Rhône-Alpes ; Ville de Saint-Étienne ; Réseau Loire en scène

Le collectif Marthe est lauréat 2017 du dispositif Cluster de Prémisses. Il a été associé au Théâtre de la cité internationale à Paris et au Théâtre du Point du Jour à Lyon pendant 3 saisons.

photos © Théâtre du Point du jour

Le spectacle inclut des extraits de textes et/ou sonores issus des films suivants :
Paroles d’assistantes maternelles / Carole Roussopoulos, 1983 / Centre audiovisuel Simone de Beauvoir
Profession : agricultrice / Carole Roussopoulos, 1982 / Centre audiovisuel Simone de Beauvoir
Profession : conchylicultrice / Carole Roussopoulos, 1984 / Centre audiovisuel Simone de Beauvoir
Le F.H.A.R. (Front Homosexuel d’Action Révolutionnaire) / Carole Roussopoulos – video out, 1971 / Centre audiovisuel Simone de Beauvoir
Y’a qu’à pas baiser / Carole Roussopoulos – video out, 1971 / Centre audiovisuel Simone de Beauvoir
Monique – LIP I / Carole Roussopoulo – video out, 1973 / Centre audiovisuel Simone de Beauvoir
Sois belle et tais-toi ! / Delphine Seyrig, 1976 / Centre audiovisuel Simone de Beauvoir

Remerciements particuliers
à Lila Godeberge, stagiaire costumes
à Clémence de Chambrun et Sabrina Arcent pour la réalisation des banderoles
à Maurin Ollès, pour ses conseils RAP
à Alexandra et Géronimo Roussopoulos pour leur bon accord 
à Nicole Fernandez Ferrer et Peggy Préau du Centre Audiovisuel Simone de Beauvoir pour leur dialogue