Regards croisés

15.05.2023 > 20.05.2023

Alice Zeniter + Salim Djaferi

théâtre

Infos pratiques

durée 3h avec entracte
dès 12 ans

Koulounisation : Salle Maria Casarès
Je suis une femme sans histoire : Salle Jean-Pierre Vernant


 Toutes les salles de spectacles du théâtre sont accessibles aux personnes à mobilité réduite


Horaires

Du 15 au 20 mai 2023
lundi, mardi, jeudi, vendredi à 19h30
samedi 18h


relâche le mercredi


Tarifs

de 8 à 23 €


→ Événement Facebook

1 soirée, 2 spectacles autour des récits et du pouvoir des mots


Koulounisation

Salim Djaferi

Comment dit-on “colonisation” en arabe ? Tout commence avec cette question posée à sa mère. “Koulounisation”, répond-elle à l'époque. Aujourd'hui, Salim Djaferi s’attelle à vivre sa propre expérience et nous offre un théâtre documentaire sensible qui révèle le pouvoir du langage. 

Découvrant Alger, Salim Djaferi explore les librairies en vain : aucun rayon sur la guerre d’Algérie. Jusqu’à ce qu’une libraire lui signale : « Les ouvrages sur la guerre d’Algérie se trouvent au rayon Révolution. » Evidemment : en Algérie c’était une révolution, pas une guerre ! 

Qui choisit les mots ? Pour qui ? Recouvrent-ils les mêmes faits ? De cette prise de conscience, le performeur franco-belge d'origine algérienne mène une passionnante enquête sur la force du langage, sur les failles qu'il crée entre les êtres qui n'en possèdent pas tou·te·s la même maîtrise. De rencontres en anecdotes, Koulounisation se nourrit de récits intimes pour redonner toute leur valeur aux mots confisqués par l'histoire.


Je suis une fille sans histoire

Alice Zeniter

Dans cette drôle de conférence-spectacle, Alice Zeniter s’interroge sur comment et où naissent les histoires. À la manière d’une magicienne qui dévoilerait ses tours, elle nous raconte la mécanique du récit et nous initie, l’air de rien, à l'art de la narratologie !

Existe-t-il  une  différence entre  fiction et mensonge ? Pourquoi les femmes ont-elles si  souvent un rôle marginal dans les récits ? Alice Zeniter répond à ces questions - et  à bien d’autres - au fil d’un seul en scène aussi érudit que vivifiant. La romancière de L’Art de perdre l'assure : des mythes fondateurs aux discussions de comptoir en passant par la communication politique, les histoires structurent l’expérience humaine. 

Avec la complicité du circassien Matthieu Gary, elle nous le prouve dans un  spectacle truffé d'humour, convoquant tour à  tour Aristote, Anna Karénine ou Harry Potter. Et non sans malice, elle fait voler en éclats la figure du héros que, depuis la nuit des temps, les récits réservent à la gent masculine ! 


Distribution et production

Koulounisation

conception et interprétation Salim Djaferi 
collaboration artistique Clément Papachristou
regard dramaturgique Adeline Rosenstein 
aide à l’écriture Marie Alié et Nourredine Ezzaraf 
écriture plateau Delphine De Baere 
scénographie Justine Bougerol et Silvio Palomo 
création lumière et régie générale Laurie Fouvet 
développement, production, diffusion Habemus papam, cora-Line Lefèvre et Julien Sigard 
remerciements à Aristide Bianchi, Camille Louis, Kristof van Hoorde et Yan-Gael Amghar
photos Thomas Jean Henri

coproduction Les Halles de Schaerbeek, Le Rideau de Bruxelles et L’Ancre – Théâtre Royal de Charleroi
avec le soutien des bourses d’écriture Claude Étienne et de la SACD, de la Chaufferie-Acte1, de La Bellone-Maison du Spectacle (BXL/BE), du Théâtre des Doms, du Théâtre Episcène et de Zoo Théâtre
avec l’aide de la Fédération Wallonie Bruxelles
Salim Djaferi est hébergé administrativement par Habemus papam.


Je suis une fille sans histoire

conception, écriture et jeu Alice Zeniter
regard extérieur Matthieu Gary
scénographie Marc Lainé
création lumières Kevin Briard
texte publié chez L’Arche, 2021
photos Simon Gosselin

production La Comédie de Valence, Centre dramatique national Drôme-Ardèche; Compagnie L’Entente Cordiale
coproduction Scène nationale 61, Alençon Flers Mortagne; La Passerelle, Scène nationale de Saint-Brieuc
soutiens Région Bretagne; Conseil Départemental des Côtes d’Armor; Ville et Agglomération de Saint-Brieuc; Spectacle vivant en Bretagne

théâtre

1 soirée, 2 spectacles autour des récits et du pouvoir des mots


Koulounisation

Salim Djaferi

Comment dit-on “colonisation” en arabe ? Tout commence avec cette question posée à sa mère. “Koulounisation”, répond-elle à l'époque. Aujourd'hui, Salim Djaferi s’attelle à vivre sa propre expérience et nous offre un théâtre documentaire sensible qui révèle le pouvoir du langage. 

Découvrant Alger, Salim Djaferi explore les librairies en vain : aucun rayon sur la guerre d’Algérie. Jusqu’à ce qu’une libraire lui signale : « Les ouvrages sur la guerre d’Algérie se trouvent au rayon Révolution. » Evidemment : en Algérie c’était une révolution, pas une guerre ! 

Qui choisit les mots ? Pour qui ? Recouvrent-ils les mêmes faits ? De cette prise de conscience, le performeur franco-belge d'origine algérienne mène une passionnante enquête sur la force du langage, sur les failles qu'il crée entre les êtres qui n'en possèdent pas tou·te·s la même maîtrise. De rencontres en anecdotes, Koulounisation se nourrit de récits intimes pour redonner toute leur valeur aux mots confisqués par l'histoire.


Je suis une fille sans histoire

Alice Zeniter

Dans cette drôle de conférence-spectacle, Alice Zeniter s’interroge sur comment et où naissent les histoires. À la manière d’une magicienne qui dévoilerait ses tours, elle nous raconte la mécanique du récit et nous initie, l’air de rien, à l'art de la narratologie !

Existe-t-il  une  différence entre  fiction et mensonge ? Pourquoi les femmes ont-elles si  souvent un rôle marginal dans les récits ? Alice Zeniter répond à ces questions - et  à bien d’autres - au fil d’un seul en scène aussi érudit que vivifiant. La romancière de L’Art de perdre l'assure : des mythes fondateurs aux discussions de comptoir en passant par la communication politique, les histoires structurent l’expérience humaine. 

Avec la complicité du circassien Matthieu Gary, elle nous le prouve dans un  spectacle truffé d'humour, convoquant tour à  tour Aristote, Anna Karénine ou Harry Potter. Et non sans malice, elle fait voler en éclats la figure du héros que, depuis la nuit des temps, les récits réservent à la gent masculine ! 


Infos pratiques

durée 3h avec entracte
dès 12 ans

Koulounisation : Salle Maria Casarès
Je suis une femme sans histoire : Salle Jean-Pierre Vernant


 Toutes les salles de spectacles du théâtre sont accessibles aux personnes à mobilité réduite


Horaires

Du 15 au 20 mai 2023
lundi, mardi, jeudi, vendredi à 19h30
samedi 18h


relâche le mercredi


Tarifs

de 8 à 23 €


→ Événement Facebook

Distribution et production

Koulounisation

conception et interprétation Salim Djaferi 
collaboration artistique Clément Papachristou
regard dramaturgique Adeline Rosenstein 
aide à l’écriture Marie Alié et Nourredine Ezzaraf 
écriture plateau Delphine De Baere 
scénographie Justine Bougerol et Silvio Palomo 
création lumière et régie générale Laurie Fouvet 
développement, production, diffusion Habemus papam, cora-Line Lefèvre et Julien Sigard 
remerciements à Aristide Bianchi, Camille Louis, Kristof van Hoorde et Yan-Gael Amghar
photos Thomas Jean Henri

coproduction Les Halles de Schaerbeek, Le Rideau de Bruxelles et L’Ancre – Théâtre Royal de Charleroi
avec le soutien des bourses d’écriture Claude Étienne et de la SACD, de la Chaufferie-Acte1, de La Bellone-Maison du Spectacle (BXL/BE), du Théâtre des Doms, du Théâtre Episcène et de Zoo Théâtre
avec l’aide de la Fédération Wallonie Bruxelles
Salim Djaferi est hébergé administrativement par Habemus papam.


Je suis une fille sans histoire

conception, écriture et jeu Alice Zeniter
regard extérieur Matthieu Gary
scénographie Marc Lainé
création lumières Kevin Briard
texte publié chez L’Arche, 2021
photos Simon Gosselin

production La Comédie de Valence, Centre dramatique national Drôme-Ardèche; Compagnie L’Entente Cordiale
coproduction Scène nationale 61, Alençon Flers Mortagne; La Passerelle, Scène nationale de Saint-Brieuc
soutiens Région Bretagne; Conseil Départemental des Côtes d’Armor; Ville et Agglomération de Saint-Brieuc; Spectacle vivant en Bretagne