CROCODILES

01.02.2020 > 11.02.2020
Salle Maria Casarès
théâtre


SAM 01 FÉV > MAR 11 FÉV

durée 55 min

samedi 18h
dimanche 17h
relâche en semaine sauf deux dates (vacances scolaires) : lundi 10 et mardi 11 février 15h

Salle Maria Casarès
63 rue Victor Hugo, 93100 Montreuil

à partir de 9 ans

Représentations scolaires
du lundi 27 janvier au vendredi 07 février à 10h et 14h30

"Cette fin suspendue et un instant poignante de Crocodiles est le point d’orgue d’un spectacle qui, comme son héros, ne se laisse jamais aller au dolorisme, à l’apitoiement. C’est ce qui fait la force de la mise en scène co-signée Cendre Chassanne et Carole Guittat qui ont choisi avec discernement l’interprète idéal : le phénoménal Rémi Fortin."
Jean-Pierre Thibaudat, Médiapart

"La présence de Rémi Fortin fait penser à un petit Prince moderne qui porterait la nuit sur ses frêles épaules et aurait le pouvoir de l’apprivoiser, apprivoiser ses crocodiles, grâce à sa capacité d’étonnement, un désir de vivre invincible. C’est troublant et beau, c’est une parole d’espoir !"
Evelyne Trân, Le Monde Libertaire

"Carole Guittat et Cendre Chassanne plongent le public au cœur du récit, au plus proche du personnage, grâce à un dispositif bifrontal. Le comédien, Rémi Fortin, déroule avec justesse le fil de cette épopée tragique et pourtant « miraculeuse et pleine d'espoir ». Un conte contemporain sur l'exil, vibrant et vivant."
Télérama

Rencontres avec l’équipe artistique samedi 08 et lundi 10 février à l’issue des représentations

Petite conférence (dès 8 ans) samedi 08 février à 15h, Recevoir par Marie-José Mondzain, philosophe

La longue odyssée solitaire d’un enfant parti de son petit village d’Afghanistan pour trouver une vie meilleure. Un récit de vie et un conte citoyen.

Un jeune homme, Enaiat, se souvient avec nous de son histoire. Une odyssée terrible guidée par l’espoir qui commence dans les montagnes d’Afghanistan où sévissent la guerre, la dictature des talibans et les persécutions. À dix ans à peine, il s’enfuit grâce à sa mère. Seul, il entreprend un immense voyage qui lui fera traverser six pays du Moyen-Orient et d’Europe. Rémi Fortin, acteur que l’on a pu voir dans Western et Shock Corridor, comédien associé au Nouveau théâtre de Montreuil, incarne avec finesse cet enfant plus malin que le destin. À partir du récit délesté de sentimentalisme et de pathos d’Enaiatollah Akbari (publié sous le titre Dans la mer il y a des crocodiles), la Compagnie Barbès 35 nous met à hauteur d’enfant pour dire l’urgence d’accueillir l’étranger, d’offrir l’hospitalité à ceux qui se battent pour vivre, malgré les « trafiquants d’hommes » et tous les autres « crocodiles ».


avec Rémi Fortin (du 2 au 11 février) ou Zacharie Lorent (du 27 janvier au 1er février inclus)

 

adaptation, mise en scène Cendre Chassanne, Carole Guittat

d’après le livre de Fabio Geda
images Mat Jacob/Tendance floue
montage José Chidlovsky
création lumière et régie générale Sébastien Choriol
création son et régie lumière, son, vidéo Edouard Alanio
construction du dispositif scénique Sébastien Choriol, Edouard Alanio, J-B. Gillet

Production Compagnie Barbès 35
Coproduction Théâtre d’Auxerre - scène conventionnée, La Cité de la Voix - Vézelay, Théâtre Dunois - Paris

Aide à la création DRAC Bourgogne Franche-Comté, Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté, Conseil départemental de l’Yonne
Soutien La Minoterie - création jeune public et éducation artistique – Dijon, Nouveau théâtre de Montreuil – CDN, Maison des métallos - Paris, Bourgogne Active