donnez-moi une raison de vous croire

14.06.2022 > 22.06.2022
Salle Maria Casarès
Théâtre / Musique

MAR 14 > MER 22 JUIN


Pour des raisons sanitaires, toutes les représentations de ce spectacle sont annulées.
Pour les remboursements, merci de vous rapprocher de la billetterie au 01 48 70 48 90.


durée 2h15
théâtre musique

lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi à 20h
samedi à 18h
relâche le dimanche


salle Maria Casarès
63 rue Victor Hugo, 93100 Montreuil

Pour des raisons sanitaires, toutes les représentations de ce spectacle sont annulées. Pour les remboursements, merci de vous rapprocher de la billetterie au 01 48 70 48 90.   Mathieu Bauer nous invite au cœur du territoire miné de la bureaucratie et de sa tentaculaire administration. Dans cet étourdissant labyrinthe kafkaïen, les silhouettes, les seconds rôles et les figurants deviennent les personnages principaux d’une histoire re-racontée de l’Amérique.

Les élèves du groupe 46 de l’école du Théâtre national de Strasbourg ont embarqué durant leur dernière année d’étude avec Mathieu Bauer et Sylvain Cartigny pour une épopée musicale absurde et abrasive. Ensemble, ils forment l’orchestre vagabond des demandeurs qui occupent les couloirs du grand Théâtre de l’Oklahoma, décor du dernier chapitre de L’Amérique de Kafka. Leur appétit, leur envie, leur désir de s’emparer de tous les rôles font exploser les assignations et repoussent les murs des salles d’attente où on les confine. L’énergie vitale du groupe nous parvient à travers une myriade de scènes, écrites pour eux par Marion Stenton, également élève dramaturge à l’école du TNS. D’un côté, les mesureurs méticuleux, les gestionnaires et leur sémantique administrative désarmante; de l’autre, les ventres vides, les accents de l’urgence, le tremblement du trac, les inflexions rageuses de la nécessité. L’univers musical de Sylvain Cartigny et de Jean-Philippe Gross ouvre d’autres espaces, d’autres temporalités, pour faire entendre, derrière la joyeuse polyphonie des langues qui se bousculent, dans les interstices et les silences, les appels de détresse des laissés-pour-compte du dreamland américain. Ici, Noël se fête dans un ouragan blanc de papiers. Mais qu’y a-t-il au-delà du formulaire ? La possibilité d’un troc, d’un échange de récits. Une main se tend, appelle, montre, une main donne. Quand les récits d’adversité occupent la scène, on aperçoit dans un recoin le point de lumière tremblant d’une cigarette partagée, réconfort éphémère mais signe bien réel, rougeoyant, d’une humanité (encore) commune.


Spectacle créé par l’ensemble des artistes de toutes les sections formant le Groupe 46 de l’École
du Théâtre National de Strasbourg*
(3e année - diplômé•e•s en 2022)
 

Avec les acteurs et actrices du Groupe 46 de l’École du TNS :

Carla Audebaud, celle dont le frère a détruit les papiers, celle qui se fait engager µ
Yann Del Puppo, le premier employé
Quentin Ehret, celui qui saigne du nez, celui qui a perdu son manteau
Kadir Ersoy, celui qui se fait engager comme portier
Gulliver Hecq, celui qui savait tout jouer, l’acteur suicidaire, l’homme bon qui a tout perdu
Simon Jacquard, celui qui voulait bien rester debout, celui qui devient acteur, celui dont le dossier a été perdu
Émilie Lehuraux, la cheffe du personnel
Aurore Levy, celle qui a inventé une soupe, celle qui compose de la musique électronique, la photographe
Joséphine Linel-Delmas, celle qui va manger une araignée
Pauline Vallé, celle qui accueille, celle qui rêve d’être chanteuse
Cindy Vincent, l’Amérindienne, celle qui aide à remplir les papiers
Sefa Yeboah, celui qui se gèle, celui qui a perdu l’usage de ses mains

 

et les musiciens Sylvain Cartigny (guitare, claviers), Mathieu Bauer (batterie et trompette), Jessica Maneveau (euphonium), Antoine Hespel (claviers), Ninon Le Chevalier (saxophone alto), Thomas Cany (trombone), Antoine Pusch (Thérémine et orgue), Foucault de Malet (Basse)
 

mise en scène Mathieu Bauer
texte et dramaturgie Marion Stenton*
collaboration artistique et composition Sylvain Cartigny
création sonore Jean-Philippe Gross
regard chorégraphique Thierry Thieû Niang
assistanat à la mise en scène Antoine Hespel*
scénographie, costumes Clara Hubert*, Ninon Le Chevalier*, Dimitri Lenin*
création lumière Zoë Robert*
régie lumière Thomas Cany*
création son Foucault De Malet*
régie son Margault Willkomm*
régie plateau Antoine Pusch*
régie générale Jessica Maneveau*


production Théâtre national de Strasbourg
production exécutive de la tournée Compagnie Tendres Bourreaux – Mathieu Bauer
 

Le décor et les costumes sont réalisés par les ateliers du Théâtre National de Strasbourg
Toutes les équipes du Théâtre national de Strasbourg et de l’École du Théâtre national de Strasbourg ont accompagné l’ensemble du Groupe